La maladie blanche – Qui est Karel Čapek ?

Karel Čapek (1890-1938) est l’un des plus importants écrivains tchécoslovaques du XXe siècle. Né en Bohême d’un père médecin, il fait des études de littérature et de philosophie. Comme il a une mauvaise santé chronique, il est réformé en 1914. Il mourra d’ailleurs d’une pneumonie. Le mot « robot » apparaît pour la première fois dans sa pièce de science-fiction R.U.R. en 1920, sous-titre en anglais du titre tchèque Rossumovi univerzální roboti. Ce mot a été inventé par son frère Josef à partir du mot tchèque « robota », qui signifie « travail » ou « servage ».

Dans une autre de ses œuvres, La Guerre des salamandres, Čapek peint avec un humour noir et joyeux la géopolitique de son temps et tourne notamment en dérision le national-socialisme.

Karel Čapek écrit avec humour et intelligence sur une grande variété de sujets. Il deviendra immortelle pour avoir participé à la naissance de la science-fiction avant qu’elle ne devienne un genre littéraire à part entière.

La maladie blanche est l’une de ses dernières œuvres. Elle est écrite en 1937, à la veille de la guerre qu’il pressent mais qu’il ne verra pas. C’est une pièce d’une étonnante actualité que nous sommes bien contents de vous faire découvrir !

Les commentaires sont fermés