07/02/2020 – Le fils de chiffonnier est mort à 103 ans, vive Spartacus !

Le film Spartacus a beaucoup vieilli (le rythme ? Les couleurs ?), celui de 1960 de Stanley Kubrick et avec Kirk Douglas évidemment. Cependant pour l’enfant qu’était Michel, il reste encore comme une illumination, la découverte de ce film marque, selon lui, le début de son engagement communiste et internationaliste… à 6 ans, avant même l’âge de raison ! Ce n’est pourtant pas déraisonnable… Il découvrira plus tard les Spartacus d’Howard Fast et Arthur Koestler notamment qu’il partagera avec toute la compagnie (lectures obligatoires à l’entrée dans la troupe !!) Avec une petite préférence, sentimentale, pour celui d’Howard Fast, auteur communiste étatsunien qui dédia son œuvre à Rosa Luxemburg. En effet, rarement la lutte de classes ne fut autant liée à la lutte anti-impérialiste et internationaliste ; ces esclaves ont lutté unis, bien qu’issus de différents peuples dominés par l’Empire Romain. Ce n’est pas pour rien que Rosa Luxemburg a qualifié sa tendance communiste de « Spartakiste ».

Nous sommes curieux de savoir si c’est à l’époque où il tournait dans Les sentiers de la gloire
(1957), interdit pendant près de 20 ans en France, qui relate une histoire de résistance
contre la boucherie de la Première Guerre Mondiale, que Kirk Douglas découvrit le combat
anti-guerre et révolutionnaire des Internationalistes.

On comprend pourquoi notre compagnie brandit le drapeau rouge de l’Internationale depuis tant d’années et a produit des spectacles comme Je reviendrai et je serai des millions, phrase mythique attribuée à Spartacus, et 14-19, la mémoire nous joue des tours qui tourne autour de l’histoire des vrais héros de la Première Guerre Mondiale : ceux qui l’ont combattue.
Aujourd’hui, nous avons envie de saluer cet artiste courageux qui s’est élevé contre le Maccarthysme et la chasse aux sorcières, qui n’a pas renié ses amitiés communistes et ses origines : russe, juif, enfant de chiffonnier et qui nous a fait le plaisir de nous accompagner si longtemps.

Comme vous pouvez le constater, dans cette troupe, il n’y a pas que des hommes. Nous n’avons pas attendu que la parité soit obligatoire d’ailleurs… Dans la bande de Spartacus… pareil ! Les enfants combattaient, les vieillards combattaient aux côtés des gladiateurs et parmi cette foule de 300 000 âmes, les femmes aussi combattaient. Nous savons très peu de choses à propos de ces anonymes, cependant nous connaissons le nom de celle qui partait à l’assaut aux côtés de Spartacus : Varinia, sa compagne, ne l’oublions pas.
N’oublions pas non plus Anne Buydens, âgée de 100 ans, compagne depuis plus de 6 décennies de Kirk Douglas ou plutôt d’Issur Danielovitch Demsky, son vrai nom.

Comme quoi la lutte, la fidélité à sa classe c’est classe et l’intégrité ça conserve !
Compagnie Jolie Môme

Les commentaires sont fermés