Stage d’été agit-prop en Auvergne – du 5 au 13 août

Nous sommes nombreuses et nombreux à nous dire que cet été mieux vaut s’éloigner de la capitale… Si comme nous vous pensez ainsi, êtes comédienne ou comédien, souhaitez le devenir ou simplement approcher ce métier, êtes tenté.e.s par une immersion dans le quotidien d’une troupe, d’une troupe pas tout à fait comme les autres, de notre troupe…
Si vous aimez chanter, voire vous jouez d’un instrument.
Si vous nous connaissez et êtes curieuses et curieux de nous rencontrer en vrai.
Si vous aimez profiter des pauses estivales pour faire de nouvelles expériences…
Alors, nous vous proposons une rencontre du 5 au 13 août (arrivée le 4 dans la journée) dans un petit village du Livradois-Forez.
Vous serez logé.e.s dans un collège des années cinquante en revanche le cuistot n’est pas des années cinquante mais du tout dernier cri..! Alimentation bonne, saine variée, équilibrée, végétarienne à la demande.
Nous travaillerons ensemble les chansons de notre répertoire, ainsi que les nouvelles; nous travaillerons des textes de théâtre : Brecht, Hugo… (par exemple); ferons des recherches historiques autour de questionnements, tels que : pourquoi les états Unis rejoignent-ils les Alliés dans leur combat contre le nazisme alors que la ségrégation est toujours en vigueur chez eux ? (autre par exemple)…

Parlons pratique :
Participation aux frais d’intendance : logement et repas……………………………………… 380 €
Participation aux frais d’encadrement : docs, salaires des encadrants…………………………470 €
Pour le déplacement (à votre charge), si vous ne venez pas en automobile, la gare la plus proche est Ambert (63) puis nous venons vous chercher.

Si vous voulez en savoir plus téléphonez-nous : 01 49 98 39 20 entre 14h et 18h du mardi au vendredi.


Stage, rencontre : note d’intention du metteur en scène

Est-il utile de continuer à porter dans la rue, dans les rencontres syndicales et dans les lieux de culture, de façon allégorique, une parole de combat ?

Cette question nous nous la posons toujours après 4 décennies d’activisme artistique.

Nous sommes bien conscients que l’horizon s’obscurcit, qu’il sera d’autant plus difficile de porter notre drapeau, qu’il faudra d’autant plus de courage, de détermination, voire d’abnégation pour que notre troupe perdure dans ses activités.

Le temps passe. Nous avons eu un théâtre La Belle étoile, on nous l’a repris. Bien sûr la troupe s’est éclatée en des dizaines et des dizaines d’étoiles. Nous nous retrouvons à l’occasion mais il nous semble qu’il est temps de recréer une constellation avec de nouvelles petites étoiles.

Voilà pourquoi nous proposons un stage à celles et ceux, plutôt chanteuses-chanteurs, musiciennes-musiciens, que nous formerons éventuellement comme comédiennes-comédiens, ayant pour rêve, ambition de renforcer notre groupe et pourquoi pas de recréer une troupe disponible, exigeante et téméraire.

Pas de guerre entre les peuples, pas de paix entre les classes.

Oui, notre travail d’intervention artistique et politique est prosélyte et se dissimule derrière un charme, nous dit-on, inspiré de l’éducation populaire.

Pourquoi « ce charme » ? Sans doute parce que notre souhait a toujours été de nous adresser à l’enfant qui sommeille dans le cœur de ceux qui nous prêtent attention. Nos mots, notre musique, notre énergie revendiquent en effet une certaine naïveté, une candeur.

Certainement sommes-nous restés des enfants pour penser que ceux qui trouvent les injustices sociales normales sont des extrémistes maladifs, pathologiques (normal que les riches s’enrichissent toujours plus et que les pauvres s’appauvrissent ; normal que des états s’approprient les ressources d’autres populations où que ce soit, normal que des personnes se croient supérieures à d’autres parce qu’elles sont nées là où il faut, bien nées…)

C’est par ce charme et cette naïveté mêlés d’exigence que nous avons l’intention de communiquer à ceux qui nous rejoindront lors du stage du 5 au 13 août 2024 l’envie d’éventuellement continuer l’aventure avec nous.

12/03/2024 – Communiqué n°8 : Quelques nouvelles !

Bonjour toutes et tous,

Voilà bien longtemps que nous vous laissons sans nouvelles…
Depuis, nous avons trié, jeté, donné, déménagé, rangé nos stocks accumulés depuis 19 voire 40 ans…
Puis nous avons nettoyé notre Belle Étoile pour la rendre au plus beau de sa forme avant qu’elle ne devienne un lieu parmi tant d’autres… plus fade probablement…
D’ailleurs, elle ne s’appellera plus La Belle Étoile, nous y avons veillé…

La Belle Étoile renaîtra, nous l’espérons, sous des cieux plus amicaux.

En parallèle, nous avons intégré, aménagé, nettoyé “Dallas” (sic) notre nouveau repaire.
Oui, vous avez bien lu, notre nouveau local est une vaste maison rose pisseux baptisée “Dallas” mise à notre disposition gratuitement et gracieusement -dans tous les sens du terme- par une commune de droite (mais ô! combien plus généreuse que sa voisine de… hum hum gauche)
Ensuite, nous avons pris quelques jours de vacances, de repos… Puis rejoint nos nouveaux quartiers.

Du fait de notre exclusion brutale et sans considération aucune, notre saison 2023/2024 est amputée aux deux tiers, nous devons donc trouver des contrats de vente qui nous permettront de nous maintenir à flots.

Plusieurs d’entre vous nous ont d’ores et déjà fait des propositions en ce sens, merci, merci, merci !!

Si vous ne l’avez pas encore fait, pas grave, il reste de la place…

Merci aussi à toutes et tous pour vos soutiens en tout genre, vos supers petits mots, votre présence aux derniers évènements à La Belle Étoile.

Au printemps vous pourrez sans doute nous croiser dans la rue, à la Cartoucherie et cet été à Saint-Amant-Roche-Savine pour une nouvelle édition de La Belle Rouge.

Merci encore !

Amicalement

Jolie Môme

Jolie Môme à La Belle Étoile : Communiqué n°7 : Rassemblement/Conférence de presse – samedi 3 février !

Notre Belle étoile va cesser de briller, du moins sous ces “socialistes” (sic) cieux si inhospitaliers à son égard.

Voilà bien longtemps que nous vous laissons sans nouvelles alors vous vous dites ; chouette ! Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ! 

Bof, comme quoi certains adages n’ont aucun sens… Quoique.. ? Pot de terre contre pot de fer s’avère malheureusement une fois de plus exact et sans surprise, malgré l’accompagnement gracieux de ténors du barreau parisien, la municipalité de Saint-Denis n’a pas bougé d’un iota à notre encontre ; aucune reconnaissance du travail effectué pendant 19 ans, de la mise en état, de la conception et mise en œuvre du lieu, aucun dédommagement de notre saison spoliée… Seulement une indemnisation (a priori) de nos frais de déménagement et un délai de 5 semaines accordé pour mettre en œuvre ledit déménagement.

Méthode autoritaire dans le vent…

Alors, malgré une pétition de bientôt 10000 signataires, un gros comité de soutien, moult personnalités politiques ou artistiques, les médias, nous voilà Gros-Jean comme devant et depuis notre mobilisation de mi-décembre avec Hyper Nova, nous trions, rangeons, jetons, donnons, recyclons nos costumes, décors, matériel technique, archives, matériaux, documentations, mobiliers… Nous cherchons aussi activement une nouvelle terre d’accueil… quelques pistes… à suivre… Nous savons que beaucoup d’entre vous cherchent de leur côté.. Merci !

L’idéal étant un lieu où l’on puisse se produire, accueillir d’autres spectacles, concerts, débats, soutiens, rencontres… évidemment politiques !

Transports en commun à proximité…

Pour tout savoir, joignez-vous à nous le 3 février dès 13 heures pour la conférence de presse en musique devant La Belle Étoile qui s’éteindra officiellement avant d’aller briller sous de meilleurs auspices.

Jolie Môme

 

Hyper Nova : un rendez-vous inoubliable !!!

Hyper Nova : un rendez vous inoubliable !

Énorme merci à vous tous qui nous avez aidé à réussir Hyper Nova :

  • les presque 70 brigadistes
  • les artistes
  • les techniciens
  • les orgas, librairie et associations pour leurs tables
  • les intellectuels et leurs débat
  • les personnalités et leur prises de paroles
  • les collectifs et leur cuisine
  • et vous qui nous avez accompagnés durant ces 3 jours, ou qui êtes passés le temps de boire un verre, de voir un spectacle, ou juste pour nous témoigner votre soutien.

Une chose est sûre, tout le monde a pu constater que nous ne sommes pas seuls, que nous avons des amis exceptionnels, tant pour leurs réalisations artistiques, que pour leur efficacité technique, leur talent culinaire, leur détermination déjà de bon matin à faire en sorte que les lieux soient en permanence propres et accueillants, leurs sourires dès l’entrée et leur petit mot amical en distribuant le Môme, leur promptitude à informer ou à régler la moindre difficulté, à maintenir une atmosphère sereine, combative et toujours chaleureuse.

Merci pour votre soutien, vos sourires, vos danses, vos petits mots, votre enthousiasme,
Merci au soleil d’avoir été avec nous !
Merci enfin pour vos dons qui nous seront utiles pour notre avenir encore incertain.
Dans tous les cas, à bientôt :
au coin d’une rue, pour le festival La Belle Rouge, pour un spectacle dans un théâtre, ou tout ce que nous pourrons encore inventer ensemble.

Compagnie Jolie Môme