19/10/2020 – Bolivie : Le parti d’Evo Morales gagne les élections !

Nous allons rendre désormais la liberté et la dignité au Peuple.
Evo Morales

En Bolivie, un an après les élections, démocratiques et sans fraude comme l’a reconnu même le New York Times, qui avaient vues le renouvellement du mandat d’Evo Morales; quasiment an après le coup d’état qui l’a contraint à quitter le pouvoir pour éviter une guerre civile et un bain de sang, (Voir l’article où nous avions traduit les tweets du Président qui expliquaient sa décision) ; après s’être mobilisé dans la rue, le peuple vient de renverser la dictature par les urnes !
Le MAS, vient de gagner une nouvelle fois les élections !

 

Voici un article de Resumen Latinoamericano traduit par Françoise Lopez et relayé par Bolivar Info :

Après que la dictature d’Añez et son Tribunal Suprême Electoral aient tout fait pour retarder l’annonce des résultats, enfin, à 1 heure du matin, ils es ont annoncés : Lucho Arce et David Choquehuanca seront les prochains président et vice-président de la Bolivie.

Le candidat de droite Carlos Mesa a obtenu 31,5% des voix et  le fasciste Fernando Camacho seulement 14,5%.

Militariser le pays comme il n’a fait pendant tous ces jours n’a servi à rien au Gouvernement de fait et le comportement provocateur et violent du ministre Murillo qui non seulement a fait persécuter jusqu’à plus soif les dirigeants et les militants du MAS mais a pratiquement accusé les observateurs des élections  d’être des « subversifs » et des « gauchistes » non plus.

Tout s’est effondré pour ces assassins du peuple de Sacaba et de Senkata. A la lumière de ces résultats, tout ce qui leur reste à faire, c’est de fuir en hélicoptère comme l’a fait en son temps un obscur président argentin ou de se préparer à ce que la nouvelle justice leur fasse payer leurs crimes contre l’humanité.

Ce qui est sûr, c’est que le binôme gagnant aura la tâche difficile à cause de la situation de désastre total que la dictature laisse derrière elle mais le pas le plus difficile a déjà été fait et c’est par le vote que le peuple bolivien a réussi à renverser une dictature cruelle et corrompue. C’est que le peuple bolivien a bien compris et c’est pourquoi, dans la matinée, beaucoup sont sortis dans la rue pour faire la fête ici et dans toute la diaspora qui comprend des milliers de Boliviens.

Les commentaires sont fermés