17/04/2020 – CUBA AIDE LE MONDE, AIDONS CUBA !!!

Sources MediCuba, El Ministro de Salud Pública, Résistance et Solidarité

MediCuba-Europe lance une grande campagne européenne de soutien pour permettre à Cuba d’acheter du matériel médical. L’objectif est d’atteindre un peu plus de 156 000 €. Nous vous expliquons tout ci-dessous.

Sachez que nous avons contacté MédiCuba-Europe pour en savoir un peu plus et qu’ils nous répondu être déjà en mesure d’envoyer 100 000 € ! C’est déjà énorme ! Mais ce n’est pas suffisant, alors si vous voulez soutenir Cuba, vous trouverez toutes les infos ci-dessous.

CUBA AIDE LE MONDE, AIDONS-CUBA !!!

Nous avons publié dans notre page web, sur ce lien http://www.medicuba-europa.org/2020/03/26/medicuba-europa-appeal-cuba-covid-19-llamamiento-medicuba-europa-cuba-covid-19/ notre appel de mediCuba-Europe.

D’autres pays, dont la Suisse, ont organisé leur collecte de fonds, et certains nous ont déjà versé leurs fonds. Le tout sera donc collecté par mediCuba-Europe qui est le partenaire du ministère cubain de la santé.

Nous sommes prêts à envoyer les premiers 100 000 euros dans les prochains jours pour l’achat des réactifs pour les test Covid 19. Nous informerons dès que possible sur cette première étape du projet d’urgence.

Je regrette que pour l’instant nous n’ayons que les informations en espagnol et en anglais.

Donc, merci si vous souhaitez participer et partager cette grande collecte de fonds au niveau européen qui aidera Cuba à faire face à cette urgence.

Salutations en solidarité,
Manuela Cattaneo
Oficina europea común mediCuba-Europa

La situation à Cuba

Au 16 avril, 2 734 patients sont hospitalisés pour une surveillance épidémiologique clinique. 7 373 autres personnes sont surveillées à leur domicile, par les soins de santé primaires.

Concernant le COVID-19, 1 187 échantillons ont été testés, 61 se sont révélés positifs. Le pays accumule 23 317 échantillons prélevés dont 923 positifs (3,9%). Ainsi, hier soir, 61 nouveaux cas ont été confirmés, pour un chiffre cumulé de 923 dans le pays.

Sur les 923 patients diagnostiqués avec la maladie, 681 présentent une évolution clinique stable. 31 décès sont signalés (4 de plus que le 15), deux évacués et 192 sorties (21 de plus hier). 10 patients en état critique et sept patients en état grave sont signalés. (voir le détail).

Depuis le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé sur l’urgence en Chine, Cuba a établi un plan national en trois étapes en fonction de la situation épidémiologique nationale et mondiale avec pour objectifs de prévenir, identifier, contrôler et éliminer la transmission si elle se produit. Ce plan est opérationnel et tous les secteurs du pays participent à sa mise en œuvre et à son suivi.

La campagne

MediCuba-Europe lance une action de levée de fonds pour un projet d’urgence : achat de réactifs de test Covid-19, dispositifs de protection du personnel soignant, équipements.

ImageLe matériel demandé (réactifs et fournitures de laboratoire) sera utilisé dans les trois laboratoires de l’IPK (Instituto de Medicina Tropical Pedro Kourí : La Habana, Villa Clara et Santiago de Cuba) qui réalisent actuellement le diagnostic du COVID-19 dans le pays et est destiné à garantir les réactifs pour le diagnostic moléculaire des cas (confirmation de l’infection) et le diagnostic sérologique (plus rapide, plus simple et moins cher pour l’identification précoce de l’infection). Il inclut en plus différents instruments nécessaires au diagnostic tel que des aiguilles, des pipettes, des marqueurs, tous nécessaires pour le diagnostic. Des moyens de protection pour le personnel travaillant dans les trois laboratoires et pour l’élimination des déchets sont aussi inclus le matériel demandé. Finalement, sont inclus aussi deux lampes halogènes nécessaires aux équipes de PCR que possède l’IPK sans lesquelles elles ne peuvent fonctionner et dont nous ne disposons pas de pièce de rechange.

ImageL’aide demandée servira à augmenter les diagnostics et les confirmations de cas et de contacts, ce qui aura un impact sur l’identification précoce de ces derniers afin qu’ils soient pris en charge et isolés épidémiologiquement pour faire en sorte de stopper la chaine de transmission. L’OMS recommande comme une mesure d’importance le fait d’étudier le plus grand nombre de cas possibles pour identifier ceux qui ont été contaminés et couper ainsi la chaine de transmission.

Veuillez trouver ici la demande de l’IPK avec plus de détails (version anglaise traduite – sans autres contrôles – par Deepl.com)

Le montant nécessaire pour ce projet est d’environ 156 000 euros.

MediCuba-Europe organise (en collaboration avec mediCuba-Suisse) la levée de fonds, anticipant déjà une partie des fonds nécessaires.

Les personnes qui voudraient participer à cette collecte de fonds peuvent utiliser les comptes mediCuba-Europe suivants :
(retrouvez-les sur la page officielle : http://www.medicuba-europa.org/2020/03/26/medicuba-europa-appeal-cuba-covid-19-llamamiento-medicuba-europa-cuba-covid-19/)

Compte en Euros :
ImageCH61 0900 0000 9104 0331 5
SWIFT: POFICHBEXXX
(PostFinance)

Compte en Francs Suisses :
CCP: 65-131535-5

or

IBAN: CH70 0076 4301 3245 C000 C
SWIFT: BSCTCH22XXX
(Banca Stato)

Pour la France, c’est l’association Résistance et Solidarité qui recueille les fonds, vous pouvez faire un don directement par carte bleue par le biais du site HelloAsso : https://www.helloasso.com/associations/resistance-et-solidarite/collectes/cuba-vs-covid-19

Rôle de l’IPK dans les différentes phases de la crise : prévention, diagnostic, détection, traitement.

L’IPK (Instituto Pedro Kuri) est un centre de référence national et mondial dans l’étude des maladies transmissibles. C’est un centre de niveau national rattaché au Ministère de la Santé et aussi le centre assesseur du MINSAP (Ministère de la Santé Publique) pour les maladies transmissibles. En son sein sont mis en place des recherches cliniques, épidémiologiques et microbiologiques pour les maladies infectieuses, la formation de spécialistes, tant nationaux qu’étrangers, dans ce domaine, ainsi que l’hospitalisation et la prise en charge de cas couplés à l’activité de surveillance et d’inventaire des cas, entre autres.

ImageEn ce qui concerne le COVID-19, l’IPK est le centre assesseur du MINSAP pour ce qui relève de la formation du personnel de santé et d’autres organismes y compris la population dans son ensemble, de la mise en place du diagnostic et de la surveillance des laboratoires, de la prise en charge des cas ainsi que de la mise en place et de l’inventaire des protocoles de soins.

L’IPK a élaboré du matériel pédagogique qui a été distribué à tous les niveaux du Système National de Santé (SNS) et à d’autres secteurs. De plus, il a formé des spécialistes pour l’entrainement en chaine dans le pays, c’est-à-dire qu’il se déploie dans tout le pays.

L’IPK a eu à sa charge la préparation des protocoles de prise en charge clinique et de traitement des patients, aujourd’hui étendu à tous les hôpitaux des 16 provinces qui s’occupent de cas potentiels de COVID-19.

L’IPK a testé et introduit le diagnostic moléculaire (PCR) du virus qui provoque le COVID-19. Ce diagnostic s’effectue à présent également dans les laboratoires provinciaux de Villa Clara (VC), et de Santiago de Cuba (SC). Le premier s’occupe de toute la population du centre du pays, le second de celle de l’Est tandis que l’IPK est en charge de l’Ouest du pays et de l’activité d’inventaire en général.

Aussi, l’IPK, dans son centre de surveillance appelé Sucre, hospitalise actuellement des personnes qui ont été en contact avec des cas potentiels et confirmés.
L’IPK a également participé activement à la préparation du « Plan de Pays » pour affronter le COVID-19.

Tiens, aujourd’hui, justement, c’est l’anniversaire de La Baie des Cochons :
(Traduction du post de Anticonquista)
Le 17 avril 1961, des mercenaires cubains de droite, armés et entraînés par
les États-Unis, ont lancé une invasion en débarquant à la Playa Girón aujourd'hui
connue sous le nom de Invasion de la Baie des Cochons.
Au moins 1 400 mercenaires financés par Washington se sont rassemblés et ont quitté
l'Amérique Centrale par bateau.
En deux jours, les mercenaires ont été défaits par les Forces armées révolutionnaires
de Cuba, dirigées personnellement par le commandant Fidel Castro.

Les commentaires sont fermés