#DATAGUEULE 58 – État d’urgence : plus c’est long, moins c’est bon

Légalement, le président de la République ne peut le décréter que pour 12 jours. Un état d’urgence pour répondre à l’urgence de l’État. Au-delà, les députés sont obligés de voter sa prolongation. Ce qu’ils/elles ont fait, deux fois déjà. Depuis le 13 novembre, la France est donc officiellement sous état d’urgence, comme sous perfusion. Mais que diffuse cet législation d’exception au coeur de notre société ? À le prolonger sans cesse, ne risque-ton pas de s’y enfermer ?

Les commentaires sont fermés