28/06/2016 – Action collective face au contrôle policier des manifestations

LUTTE-Manif-BT-160628Contre le contrôle policier des manifestations !

Mardi 28 juin, nous étions environ 200, travailleurs, grévistes, syndiqués, non-syndiqués, étudiants, chômeurs, précaires, retraités,… à s’être retrouvés à la Bourse du Travail de Paris pour une Assemblée Générale matinale en vue de préparer la manifestation du jour. Vers 11h, les premiers fumeurs se sont rendus compte, en sortant sur le pas de la porte, que la police encerclait le bâtiment…

Alors, nous avons pris une décision.

Déterminés à exercer notre droit de manifester sans fouille ni contrôle nous nous sommes dirigés en cortège vers la Place de la République dans le but d’atteindre celle de la Bastille. Au bout de 20 mètres, la police nous a empêchés d’avancer. Il a donc fallu nous rendre à l’évidence qu’on nous interdisait de manifester. Nous étions de fait séquestrés devant et dans la Bourse du Travail. Fait inédit de mémoire de militant.

Une mobilisation qui s’essouffle ?

LUTTE-AG-BT-160628Malgré l’impressionnant dispositif policier et répressif mis en place (on a vu des arrestations préventives de militants le matin même et des menaces de garde-à-vue sur des syndicalistes), de nombreux manifestants ont fait le parcours Bastille – Place d’Italie. Et nombre d’entre eux se sont ensuite rendus sur la Bourse du Travail en soutien aux camarades encerclés. La police n’est pas allée jusqu’à oser interdire l’Assemblée Générale Interpro-Interlutte prévue à 18h et c’est plus de 900 personnes qui se se sont réunies dans la grande salle pleine à craquer.

État d’Urgence, État policier, on nous empêchera pas de manifester !!!

Rendez-vous pour la manifestation du Mardi 5 juillet !

Les commentaires sont fermés