Agenda

Mai
10
ven
2019
À contre-courant – Dîner-spectacle – vendredi 10 mai – 19h @ La Belle Étoile
Mai 10 @ 19:00
À contre-courant - Dîner-spectacle - vendredi 10 mai - 19h @ La Belle Étoile

Comment ça marche ?

RÉSERVATIONS :
Tout d’abord, il faut impérativement réserver.
ATTENTION !!! Pour cette fois-ci, c’est un peu spécial parce que nous ne serons pas en France jusqu’au 3 mai. Alors jusqu’à cette date les réservations se font uniquement par mail à loic@cie-joliemome.org. Loïc se chargera de vous confirmer votre réservation.
À partir du 3 mai, vous pouvez réserver par téléphone au : 01 49 98 39 20.

Donc pour résumer, les réservations c’est :
– Jusqu’au 3 mai : à loic@cie-joliemome.org
– À partir du 3 mai : au 01 49 98 39 20

TARIF :
Le tarif est de 30€ et comprend l’apéro, le repas (avec du bon poulet fermier du Perche) ainsi que le spectacle.

LE JOUR J :
Vous serez accueillis entre 19h et 19h30 pour l’apéritif, par les membres de la Compagnie.
Vous voilà attablés à La Belle Étoile. Comédiens et techniciens de la Compagnie Jolie Môme vous servent le repas dans le cadre chaleureux du théâtre, puis montent sur scène pour 1h30 À contre-courant !

Mai
11
sam
2019
À contre-courant – 70 ans du MRAP – samedi 11 mai – 20h – Paris – Salle Olympe de Gouges @ Salle Olympe de Gouges
Mai 11 @ 20:00
À contre-courant - 70 ans du MRAP - samedi 11 mai - 20h - Paris - Salle Olympe de Gouges @ Salle Olympe de Gouges

Toutes les infos sur : https://70ans.mrap.fr/

Le 22 mai 2019, le MRAP aura 70 ans.

C’est effet le 22 mai 1949, au Cirque d’Hiver à Paris que des hommes, des femmes, souvent anciens résistant-e-s ou rescapé-e-s des camps de concentration, ont fondé le Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et pour la Paix qui devait devenir en 1978, le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples. Il porte depuis 70 ans des valeurs de fraternité, de solidarité, d’égalité, de justice et de paix.

Le 11 mai 2019, le MRAP célébrera ses 70 ans à Paris. Ce sera un événement à la fois militant et festif, qui doit rassembler largement militant-e-s, adhérent-e-s, ami-e-s du MRAP, venu-e-s, comme le 22 mai 1949, de toute la France. Nous sommes persuadés que notre lutte et nos idées sont plus que jamais nécessaires pour faire progresser les droits humains.

Le combat du MRAP est hélas loin d’être terminé.
En 2018, des crimes racistes ont encore été commis contre des Arabes, des juifs … Les agressions et insultes racistes sont monnaie courante. Cette haine se déchaîne sur Internet et les réseaux sociaux. Elle est confortée par certaines déclarations politiques et elle est insuffisamment condamnée.
Les citoyens immigrés ou descendants d’immigrés continuent à subir discriminations et exclusions, en matière d’embauche, de logement, de vie sociale. Les résidents extracommunautaires sont maintenus en marge de la vie civique, puisqu’on leur refuse toujours le droit de vote. Tout cela génère un sentiment d’amertume, d’injustice et de révolte.
Des migrant-e-s risquent leur vie, fuyant divers fléaux et cherchant un avenir meilleur. Partout dans le monde, ils sont repoussés aux frontières des pays riches. Cette politique alimente une xénophobie récurrente et permet l’acceptation de drames humanitaires pourtant inacceptables.
L’extrême droite répand ses idées nauséabondes en Europe et plus récemment au Brésil avec l’élection du raciste Bolsonaro.
Les peuples voient leurs droits bafoués en Palestine, au Kurdistan, au Sahara Occidental…
Les guerres continuent de faire des ravages en Syrie, au Yémen…

Comme il y a 70 ans, le MRAP s’engage à poursuivre son combat. Ses comités locaux sont présents pour défendre les victimes de racisme, pour soutenir les migrants, pour prôner une société qui fasse une place à toutes et tous. Ils sont présents pour promouvoir nos valeurs auprès des publics jeunes ou adultes, pour assurer le travail de mémoire qui permet d’assumer les conséquences de l’esclavage, du colonialisme et des guerres qui lui sont liées, des crimes du nazisme. Ils apportent ainsi leur pierre à l’avenir de l’humanité.

Pour le présent et l’avenir, nous nous devons de réussir la journée anniversaire du 11 mai. Nous ne la réussirons pas sans vous. Nous espérons que le maximum d’entre vous pourra participer à cette journée ou contribuer à son succès.

Nous comptons sur vous.

Le collège de la présidence Renée Le Mignot Pierre Mairat Jean-François Quantin

Mai
18
sam
2019
À contre-courant – Fête de la diversité – Soutien au CLED de l’Aisne – samedi 18 mai – 14h30 – Merlieux (02) @ Merlieux-et-Fouquerolles
Mai 18 @ 14:30
À contre-courant - Fête de la diversité - Soutien au CLED de l'Aisne - samedi 18 mai - 14h30 - Merlieux (02) @ Merlieux-et-Fouquerolles

4ème fête de la diversité, rencontre culturelle, citoyenne et solidaire.

Mai
23
jeu
2019
À contre-courant – En soutien à Éric – jeudi 23 mai – 14h – Cour de Rome (Gare St Lazare) – Paris (75) @ Cour de Rome
Mai 23 @ 16:00
À contre-courant - En soutien à Éric - jeudi 23 mai - 14h - Cour de Rome (Gare St Lazare) - Paris (75) @ Cour de Rome

💥💥💥 ALERTE RASSEMBLEMENT 💥💥💥
Ce jeudi 23 mai à 14h, soyons nombreux et nombreuses pour soutenir notre camarade et ami, Eric, lors de son conseil de discipline !

✊✊ 💛 RDV à la Gare Paris Saint-Lazare, cour de Rome.

Montrons à la direction de la #SNCF, que nous ne laisserons pas passer cette attaque!

#PlusJamaisAGenoux #StopRepression

Eric,cheminot et gilet jaune, est toujours là en défense du service public et en soutien à ses collègues.
Il est menacé de licenciement par la direction de la SNCF pour s’être agenouillé devant ses chefs pour protester contre le management agressif.

Juin
15
sam
2019
À contre-courant – samedi 15 juin – 19h30 – Villers-Cotterêts (02) @ Salle Gérard Phillipe
Juin 15 @ 19:30
À contre-courant - samedi 15 juin - 19h30 - Villers-Cotterêts (02) @ Salle Gérard Phillipe

Le collectif «les jours heureux» présente:

La compagnie «jolie môme»
– À CONTRE COURANT –

Date: Samedi 15 Juin 2019
Heure: 19H30
Tarif: 15 euros
Lieu: Salle Gérard Phillipe, Rue d’Artagnan
02600 , Villers-Cotterêts
Plus d’information au: 06.61.27.22.96

Juin
28
ven
2019
À contre-courant – Dîner-spectacle – vendredi 28 juin – 19h @ La Belle Étoile
Juin 28 @ 19:00
À contre-courant - Dîner-spectacle - vendredi 28 juin - 19h @ La Belle Étoile

Comment ça marche ?

  • Tout d’abord, il faut impérativement réserver au 01 49 98 39 20. Le tarif est de 30€ et comprend l’apéro, le repas (avec du bon poulet fermier du Perche) ainsi que le spectacle.
  • Le jour J, vous serez accueillis entre 19h et 19h30 pour l’apéritif, par les membres de la Compagnie.
  • Vous voilà attablés à La Belle Étoile. Comédiens et techniciens de la Compagnie Jolie Môme vous servent le repas dans le cadre chaleureux du théâtre, puis montent sur scène pour 1h30 À contre-courant !

Juin
29
sam
2019
À contre-courant – Fête de la ville et des associations – 29 juin – 17h – Aubervilliers (93) @ Square Stalingrad
Juin 29 @ 17:00
À contre-courant -  Fête de la ville et des associations - 29 juin - 17h - Aubervilliers (93) @ Square Stalingrad

La Fête de la ville et des associations est programmée samedi 29 juin. Le thème de cette année est « la transition écologique – le développement durable – zéro déchets ».

Elle se déroulera en trois temps :

  • Une parade dans les rues d’Aubervilliers à partir de 10h avec une arrivée au square Stalingrad à 12h.
  • Une fête au square de 11h à 18h ;
  • Une clôture à 17h par la Compagnie Jolie Môme.
Juil
26
ven
2019
La Belle Rouge 2019 du 26, 27 et 28 juillet à St Amant Roche-Savine !!! @ Saint-Amant Roche Savine
Juil 26 – Juil 28 Jour entier

19 mai 2019 – Rond-point du Bois de Lihus – Photo William Ambert

On ne va pas à La Belle Rouge pour broyer du noir, d’autant plus qu’ils ont eu une peur bleue des Gilets Jaunes et en sont encore verts de rage. Loin d’être blancs comme neige, ils n’ont pas fini d’en voir de toutes les couleurs et tôt ou tard par une belle aurore aux doigts de rose, ils seront marron.. !
Molie Jaune.

Le programme des 3 jours :

Les spectacles
Les ateliers politiques
Le bon de commande du forfait

Sep
21
sam
2019
À contre-courant – Mouvement de la Paix de Corrèze – samedi 21 septembre – Chanteix (19) @ La Boîte à Zinc
Sep 21 @ 20:00

Nous chanterons pour le Mouvement de la Paix de Corrèze !

Sep
27
ven
2019
À contre-courant – Collège sans frontière de Maurice Scève – vendredi 27 septembre – Lyon (69) @ Collège Maurice Sceve
Sep 27 @ 19:30
À contre-courant - Collège sans frontière de Maurice Scève - vendredi 27 septembre - Lyon (69) @ Collège Maurice Sceve

La rue tue : jeunes migrants en danger !
Métropole, Préfecture hors la loi !

Afin d’abriter des jeunes mineurs isolés qui dormaient dans la rue cet été, l’ancien collège Maurice Scève, désaffecté depuis 5 ans, a été réquisitionné en septembre 2018 par des « ouvreurs de squat », la Coordination Urgence Migrants, un collectif de soutien et les jeunes sans-abris eux-mêmes.

Au fil des jours, à cause de la carence des institutions incapables de remplir leur devoir légal de protection et d’hébergement (Métropole pour les mineurs isolés, Préfecture pour les demandeurs d’asile), près de 200 migrants et leurs soutiens ont transformé ce bâtiment en lieu d’accueil d’urgence, en lieu de vie précaire : pas d’eau chaude, chauffage partiel, encadrement humain minimal pour des jeunes qui arrivent épuisés et en détresse.

Après avoir assigné en justice les occupants pour les expulser (sans succès), la Métropole a fourni une aide sommaire et se repose sur l’auto-organisation des jeunes et sur la solidarité citoyenne. Les services en charge vont jusqu’à diriger vers le collège réquisitionné de jeunes arrivants à qui ils sont incapables de trouver un refuge.

Pas question que les institutions s’exonèrent de leurs obligations :
* L’ex collège Maurice-Scève réquisitionné n’est en aucun cas une bonne solution d’hébergement pour des mineurs dans les conditions actuelles. Pas plus que pour quiconque !
* Nous refusons que les faibles moyens qui ont été investis servent de caution à la Métropole et à la Préfecture pour éviter de répondre à leurs obligations légales en ce qui concerne l’accueil des migrants sur leur territoire.
* Il n’y a plus de places au collège, toujours pas de places sur la métropole. Qui peut annoncer à un gone de 15 ans, épuisé, qu’il va devoir dormir encore dans la rue ?
Nos institutions doivent faire cesser leur carence scandaleuse !
Face à l’obligation légale de la Métropole de prise en charge des mineurs isolés, face à l’obligation légale de la Préfecture d’hébergement des demandeurs d’asile, face à l’obligation légale du Rectorat d’assurer la scolarisation des mineurs :

EXIGEONS TOUTES ET TOUS ENSEMBLE :
1- La protection de tous les mineurs isolés par la Métropole, avec un réel accompagnement et le respect de tous leurs droits (hébergement, accès aux soins, scolarisation)
2-La prise en charge rapide de l’éducation des mineurs par le Rectorat
3- La prise en charge des demandeurs d’asile par la Préfecture
4-Que les institutions cessent de se dédouaner de leurs obligations en faisant appel à la solidarité citoyenne pour pallier leurs manquements
La solidarité ne doit pas être prétexte au délitement des services publics !
5- La réquisition ou la mise à disposition des bâtiments vacants pour accueillir tou.te.s les sans-abris !
6- La fin de l’absurde procédure Dublin, dans le respect de la libre circulation des personnes et du choix du pays d’accueil
Réquisitions ! Non aux expulsions ! Un toit pour tous et toutes !

Collectif soutien migrants croix-rousse

Les commentaires sont fermés