Agenda

Jan
19
jeu
2017
Les Amis du Monde Diplo – Projection/Débat – L’autre 8 Mai 1945 – 19 janvier – 19h @ La Belle Etoile
Jan 19 @ 19:00

L’autre 8 mai 1945 : Sétif, Guelma, Kherrata, histoire d’un crime d’Etat

Le jeudi 19 janvier à 19 heures, nous projetterons le film documentaire « Mémoires du 8 mai 1945 » réalisé en 2007.

Le 8 mai 1945, à Sétif, petite ville de l’Est algérien, on fête l’armistice. Dans le cortège, parmi les drapeaux alliés surgit un drapeau algérien, symbole d’indépendance. La police tire sur la foule. C’est l’émeute. Dans toute la région, la répression menée par l’armée française va faire des milliers de victimes.

Ce documentaire-film est riche en témoignages de personnes ayant vécu le drame du 8 mai 1945 dans plusieurs régions de Sétif, Amoucha, Ain El Kebira, Ain Sebt, Kherrata, Melbou, ainsi que de certaines personnalités comme le président de la fondation 8 mai 1945 M. Bachir Boumaza et le journaliste américain Landrum Bolling qui était sur place le jour des massacres.

La projection sera suivie d’un débat avec Mariem Hamidat, réalisatrice et Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire.

  • Mariem Hamidat  : « Enfant d’immigrés de Sétif, personne dans ma vaste famille ne m’a jamais raconté les événements sanglants du 8 mai 1945. Aujourd’hui, j’ai besoin de savoir pourquoi. Des témoins vivent encore et c’est auprès d’eux que j’ai recueilli ces témoignages. Pour comprendre le silence qui a suivi les cris de souffrance de ma part algérienne ».
  • Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire. Avec M. Kaki, président de l’association Les Oranges, à l’initiative de l’appel pour la reconnaissance de ces massacres comme crime d’Etat et du « Collectif Unitaire pour la reconnaissance des crimes d’Etat en Algérie » : Il est impossible de célébrer l’anniversaire de la victoire contre le fascisme sans vouloir arracher à l’oubli ce qui s’est passé en Algérie ce même 8 mai et les jours suivants.

setif

Des manifestations pacifiques à Sétif, Guelma, Kherrata et la région ont été réprimées dans le sang ; des dizaines de milliers de civils Algériens ont été massacrés par la police, la gendarmerie, les milices armées par les autorités locales, l’Armée Française, agissant sur ordre de l’exécutif. C’est après cette répression massive que l’on a déploré à Sétif et aux alentours une centaine de victimes Européennes.

Amputer notre histoire commune par l’occultation de ce crime d’Etat ne permet pas à la France d’en finir avec la page coloniale de son histoire. Si le 19 mars, le président de la République a reconnu que le système colonial en Algérie était « injuste » et « niait les aspirations des peuples à décider d’eux-mêmes », il faut qu’il aille plus loin en disant la vérité sur les massacres du 8 mai 1945. Le geste symbolique fait à Sétif en 2015 par le secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et de la mémoire, J-M Todeschini, demeure très en-deçà de cette démarche.

En 2015, le conseil municipal de Paris a demandé à l’unanimité au chef de l’Etat de reconnaître ces massacres comme crime d’Etat. Des vœux dans ce sens ont été adoptés par les villes de Rennes, de Nanterre et d’Ivry-sur-Seine.

mer

Le 14 avril 2015, un collectif Unitaire pour la reconnaissance des crimes d’Etat de 1945 en Algérie (Sétif, Guelma, Kherrata) s’est constitué. Outre cette reconnaissance, il demande : l’ouverture de toutes les archives, l’inscription dans la mémoire nationale de ces événements par le biais de gestes forts des plus hautes autorités de l’Etat et un soutien à la diffusion des documentaires relatifs aux événements dans l’Education Nationale comme dans les médias publics.

Entrée libre et gratuite, sans réservation

http://www.maghrebdesfilms.fr/memoires-du-8-mai-1945.html

Contacts :

amis.diplo.75@gmail.com

www.cie-joliemome.org

https://www.facebook.com/amis.diplo.75/

Fév
23
jeu
2017
Les Amis du Monde Diplo – Nos idées fausses sur l’Afrique – 23 février – 19h @ La Belle Etoile
Fév 23 @ 19:00
Les Amis du Monde Diplo - Nos idées fausses sur l'Afrique - 23 février - 19h @ La Belle Etoile | Saint-Denis | Île-de-France | France

quelques exemples en économie, en géopolitique, et dans le fonctionnement des sociétés

Les Amis du Monde diplomatique de Saint-Denis vous invitent à une réunion-débat dans le cadre de la semaine anticoloniale 2017 le jeudi 23 février à 19 h 00 à la salle La Belle Etoile-Jolie Môme, 14 allée Saint-Just, La Plaine Saint-Denis, métro Front Populaire.

Avec Georges Courade (auteur du livre « L’Afrique des idées reçues », 2016, Belin).

Ce livre aborde 50 idées reçues passées à la loupe pour regarder l’Afrique sans préjugés.

« Ce sont les Africains les plus pauvres qui migrent vers l’Europe. Les guerres de religion déstabilisent l’Afrique. Les agriculteurs familiaux subsahariens sont dans l’incapacité de nourrir les villes. Le chaos urbain est alimenté par une urbanisation galopante. Les Africaines sont soumises et peu investies dans le développement. » Qui n’a pas entendu ou lu ce florilège d’idées reçues sur l’Afrique subsaharienne ?

En 2015, l’optimisme économique a braqué le regard sur « l’État fort » et la « bonne gouvernance », la nécessaire « accumulation » et l’irruption des « classes moyennes ». L’afro-pessimisme se nourrit toujours de la montée en puissance de l’islamisme radical, d’une croissance démographique mal maîtrisée et s’appuie sur une analyse des comportements. L’Afrique est ainsi terroriste ou victime, gagnante ou dynamique.

Pourquoi les Africains restent-ils encore pauvres dans une Afrique très convoitée ? Le passé permet-il de construire le présent ? Mentalités rétrogrades et comportements irrationnels seraient-ils à l’origine du mal-développement ? Urbanisation prédatrice et campagnes archaïques permettront-elles le développement ? De quels changements l’Afrique est-elle porteuse ?

À partir de 50 idées reçues retenues, cet ouvrage répond à ces questions en utilisant le savoir acquis pour identifier la part de vérité et d’erreur qu’elles peuvent receler. Sans complaisance, mais avec lucidité.

Cet ouvrage, paru voici 10 ans, a été entièrement repensé et actualisé. Ce travail a été dirigé par Georges Courade, directeur de recherche honoraire à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et professeur à l’Université de Paris 1 (Iedes). Ayant travaillé sur l’Afrique depuis 1969, il a publié récemment Les Afriques au défi du XXIe siècle (Belin, 2014).

En savoir plus : http://www.anticolonial.net/

Contact : amis.diplo.75@gmail.com et https://www.facebook.com/amis.diplo.75/

Entrée libre et gratuite, sans réservation

Cette réunion-débat fait partie d’une suite de quatre événements sur l’Afrique proposés dans le cadre de la semaine anticoloniale 2017 par les AMD de Paris avec Georges Courade : le 23 février à Saint-Denis, les 7, 10 et 15 mars à Paris (toutes les dates sont sur Démosphére)

Mar
9
jeu
2017
Les Amis du Monde Diplo – Racisme, medias et politiques gouvernementales – 9 mars – 19h @ La Belle Etoile
Mar 9 @ 19:00
Les Amis du Monde Diplo - Racisme, medias et politiques gouvernementales - 9 mars - 19h @ La Belle Etoile | Saint-Denis | Île-de-France | France

Dans le cadre de la Semaine anticoloniale 2017

Réunion – débat avec Vincent Gay, historien et sociologue:
Racisme et politiques gouvernementales :
Austérité, social-libéralisme et islamophobie: les grèves des ouvriers immigrés de Citroën et Talbot (1982-1984).

En partenariat : Amis du Monde Diplomatique de Saint-Denis et Sciences Populaires de Saint-Denis

Vincent Gay, historien et sociologue, auteur d’une thèse intitulée « Immigration, conflits sociaux et restructuration industrielle: les ouvriers immigrés de Citroën et de Talbot au début des années 1980« . Il a notamment enquêté sur les premières expressions d’islamophobie en France, lorsque le gouvernement socialiste avait assimilé les grèves des OS immigrés de 1982 à des grèves communautaristes.

Les usines automobiles connaissent entre 1981 et 1984 une série de longs conflits dans lesquels les ouvriers spécialisés (OS) immigrés jouent un rôle de premier plan. C’est particulièrement le cas dans les usines Citroën (notamment à Aulnay-sous-Bois) et Talbot (à Poissy). A partir du printemps 1982 et d’une victoire conquise face à un patronat autoritaire et des formes d’encadrement très dures, les OS immigrés se syndiquent massivement et sont à l’origine d’une contestation permanente de l’autorité patronale. Cette contestation qui inquiète tant les directions des entreprises que les membres du gouvernement se brise sur les licenciements massifs qui touchent essentiellement les ouvriers immigrés. Durant cette séquence, outre ce qui se passe dans les usines, ces conflits font l’objet de discours et d’analyses médiatiques et politiques à travers lesquels se dessinent les enjeux quant à la place de ces travailleurs dans la société française : leur place dans le monde ouvrier, la suspicion dont ils sont la cible, la façon dont leurs pratiques religieuses sont utilisées pour délégitimer leurs luttes, etc. sont des questions mettant en lumière les modifications des regards portés sur l’immigration au cours des années 1980.

Lire son article : Grèves saintes ou grèves ouvrières? Le « problème musulman » dans les conflits automobiles, 1982-1983.

https://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=GEN_098_0110

Et un article récent de Libération qui s’appuie sur son travail, en le citant:

http://www.liberation.fr/france/2017/01/03/l-usine-psa-d-aulnay-sous-influence-islamiste-un-argument-qui-remonte-a-1983_1519221?xtor=rss-450&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Entrée libre et gratuite, sans réservation

Avr
13
jeu
2017
Les Amis du Monde Diplo – Pour une décroissance sécuritaire – 13 avril – 19h @ La Belle Etoile
Avr 13 @ 19:00 – 22:00
Les Amis du Monde Diplo - Pour une décroissance sécuritaire - 13 avril - 19h @ La Belle Etoile | Saint-Denis | Île-de-France | France

La décroissance sécuritaire,
Rencontre avec Laurent Bonelli, chercheur en sciences politiques à l’université Paris 10 Nanterre

Avec pratiquement 70 000 détenus, les prisons françaises n’ont jamais été aussi pleines. Des dizaines de lois sécuritaires ont été votées depuis vingt ans, créant de nouveaux délits et aggravant les peines. Des groupes sociaux entiers sont devenus des gibiers de police et de justice. Pour quels résultats ? La délinquance ou la violence ont-elles disparu de nos vies ? Non, à l’évidence. Faut-il donc continuer dans la surenchère ou au contraire inverser la tendance et avoir le courage d’enclencher une décroissance sécuritaire ?

Jeudi 13 avril à19h
La Belle Etoile
Entrée libre

à l’initiative des amis du Monde Diplomatique de Saint-Denis et Paris

Nov
2
jeu
2017
Les Amis du Monde Diplo – Cuba – jeudi 2 novembre – 19h @ La Belle Étoile
Nov 2 @ 19:00
Les Amis du Monde Diplo – Cuba – jeudi 2 novembre – 19h @ La Belle Étoile | Saint-Denis | Île-de-France | France

Les Amis du Monde diplomatique de Saint-Denis reprennent leurs activités à la Belle Étoile le jeudi 2 novembre à 19 h 00.

Le thème sera « Cuba : Près de 60 ans plus tard, où en est l’île qui a bousculé le XXe siècle ? » avec Renaud Lambert, journaliste au Monde diplomatique.

A lire:

– « Cuba veut le marché… sans le capitalisme » par Renaud Lambert dans le Monde diplomatique du mois d’octobre.

– Le dernier « Manière de Voir », « Cuba, Ouragan sur le siècle », coordonné par Renaud Lambert.

Les commentaires sont fermés