2001 – Première fois à Bordeaux

C’est arrivé près de Bordeaux, le chapiteau Jolie Môme, la Crosse en l’air et le cabaret d’urgence.

Plus précisément c’est à Gradignan, sur le centre de loisirs de la caisse des dépôts et consignations que nous avons été accueilli par des comités d’entreprise qui se sont coordonnés pour organiser notre venue.

Et pour de l’accueil, ce fut du bel accueil : un public nombreux et chaleureux, des coups de main de tout le milieu militant et associatif de la région, un bon relais par la presse locale… Même le soleil s’en est mêlé pour faire de ces deux semaines une belle réussite. Les sept représentations de la crosse en l’air ont le plus souvent rempli notre chapiteau et les rencontres furent nombreuses dans une région ou la compagnie venait pour la première fois faire flotter son drapeau rouge.

Nous avons réédité le 16 juin l’expérience du cabaret d’Urgence(s) avec les complicités de Laurent Bonnelli, Pierre Carles, Pierre Rimbert, Martine Amanieu, Stéphane Lhomme, la compagnie Mohein, Perrine Fifadji et Aspo. Les interventions politiques se sont mêlées aux scènes de théâtre et à la musique pour évoquer avec insolence une actualité pourtant peu riante.

Cette journée de réflexion, d’émotion et d’humour a elle aussi été couronnée de succès malgré un soleil de plomb pendant que la non-pensée politique était accueillie par 40 % d’abstention dans les urnes des législatives.

Enfin, comme un séjour de Jolie Môme ne pouvait raisonnablement se terminer sans une manif, nous sommes allés chanter sur la place saint Michel aux côtés des militants bordelais, réunis pour opposer au sommet européen raciste de Séville, l’idée d’un monde ouvert et solidaire.

Vous l’aurez compris, nous reviendrons à Bordeaux.

Quelques photos…

La caravane

Le chapiteau

Le montage

Le cabaret d’urgence

Le public

Les commentaires sont fermés