2003 – Pour tout bagage on a 20 ans…

Déjà !

« Ça nous rajeunit pas ! » comme dirait ma mère.

Roland Barthes, philosophe moins prosaïque trouvait une satisfaction dans le vieillissement, celle de se dire qu’on n’était pas mort jeune…

« Hou la la, c’est bien compliqué tout ça et puis ce n’est pas bien gai ! » (Nous sommes revenus comme vous vous en doutez au bon sens populaire de ma mère).

C’est pas bien gai, c’est vrai M’man, et puis 20 ans c’est jeune en fait, on a encore le temps avant de faire le bilan.

Mais les comptes ronds invitent au bilan, et à l’aube de nos 20 ans ce bilan intermédiaire nous procure une satisfaction certaine ; d’exister depuis 20 ans, d’exister tout court, de vivre de notre métier, de durer, de travailler de plus en plus, d’avoir un public fidèle, chaleureux et de plus en plus nombreux.

C’est pour ça qu’on souhaitait fêter notre anniversaire, offrir à notre public un week-end politico-artistique comme on aime, présenter les troupes, musiciens et chanteurs qu’on aime et faire connaître ce qu’on appelle notre « résidence secondaire » Saint Amant Roche Savine, un petit village pas comme les autres qu’on aime et qui accueille chaleureusement depuis 6 ans une troupe pas comme les autres qu’on aime, la notre « Jolie Môme ».

Cie Jolie Môme – Eté 2003

Les commentaires sont fermés