11/11/2017 – Procès de Loïc : Un an et demi plus tard, le soutien s’est élargi et la détermination est tout aussi grande.

Lire le dossier : Loïc et le coup imaginaire
Signer l'appel "Tout le monde déteste le MEDEF

Pour résumer :

Loïc faisait bien partie de la centaine d’intermittents du spectacle et d’opposants à la Loi Travail-n°1 qui se sont invités au siège du MEDEF en juin 2016. Et ils avaient de bonnes raisons de le faire.

Loïc n’a jamais porté le moindre coup au cadre du Medef qui l’accuse mensongèrement et ce d’autant plus que personne n’a porté de « coup de poing » à ce monsieur malgré ses insultes et son coup de pied à Loïc.

Le Medef ment, le Medef frappe, le Medef se croit tout permis y compris de tenter d’instrumentaliser la police et la justice pour réprimer et intimider ses opposants politiques.

Mais surtout le Medef est le premier coupable des violences sociales qui s’exercent quotidiennement dans ce pays contre les chômeurs, les travailleurs… contre nous tous quoi !

L’actualité montre que des procès très politiques continuent de viser des militants suite au mouvement du printemps 2016, suite au soutien porté aux réfugiés ou à la tension croissante dans les quartiers populaires.
Toutes ces intimidations et répressions ne sont qu’une attaque contre quiconque ose lever la tête.
Mais tant qu’il y aura des injustices, il y aura du monde pour s’y opposer.

Alors nous manifesterons une solidarité sans faille avec tous ces camarades.

Pour la relaxe de Loïc accusé par le Medef,
contre les répressions politiques,
pour la séparation du Medef et de l’Etat :

RENDEZ-VOUS JEUDI 30 NOVEMBRE 2017 A 8H
devant le tribunal correctionnel de Paris, M° Cité.

Les commentaires sont fermés