MACRON EST SUR TOUS LES FRONTS… Rendez-vous dans la rue le 12 Septembre !

Source Front Social 93 Ouest

Le code du travail

Macron prépare une nouvelle loi travail XXL, il veut aller plus loin que la loi El Khomri :

  • faciliter les licenciements
  • l’accord d’entreprise devient plus fort que la loi, chacun dans notre boîte, nous serons plus faibles face au patron
  • créer un nouveau contrat : le CDI « de projet », un CDI… à durée limitée! Et sans les indemnités de précarité que l’on obtient au terme d’un CDD

La Sécurité sociale

Macron veut changer le modèle de la Sécu. Aujourd’hui, elle est financée en grande partie par les cotisations sociales et gérée par les syndicats, le patronat et l’Etat ensemble. Il veut supprimer les cotisations sociales et financer la Sécu par l’impôt (la CSG). C’est donc l’Etat qui gérera la Sécu et qui décidera qui indemniser et qui rembourser, et à quel montant. Concrètement cela veut dire :

  • augmentation d’impôts pour beaucoup de retraité-e-s
  • à terme, l’Etat aura plus de marge de manoeuvre pour casser la Sécu
  • les allocations chômage sont calculées à partir des cotisations sociales, on ne sait donc pas comment elles seront calculées à l’avenir…

La jeunesse

En plus de transformer le monde du travail, ce qui concerne directement la jeunesse , Macron veut passer la vitesse supérieure dans les réformes de l’éducation :

  • officialiser la sélection à l’entrée de l’université, en prétendant régler problèmes laissés les réformes précédentes (APB…)
  • réduire encore la valeur des diplômes comme protection sur le marché du travail en instaurant un Bac qui n’aura plus la même valeur d’un lycée à l’autre.

Les services publics et les aides sociales

Le gouvernement veut faire des économies sur notre dos :

  • Suppression de 120 000 postes de fonctionnaires
  • Baisse de 5€ des APL
  • Suppression d’environ 280 000 contrats aidés, c’est 280 000 personnes de retour au chômage!

Le monde de Macron, c’est tout sur mesure : le diplôme, le statut, le contrat de travail. Il veut tout individualiser. Mais dans la vraie vie, ça veut dire être en concurrence permanente pour trouver et garder un boulot, être seul face au patron. Individualiser c’est nous diviser pour mieux régner, pour effacer tout ce que nos ancien-ne-s ont gagné par la lutte.

Pour stopper ces attaques, il va falloir construire le rapport de force face à Macron et son gouvernement, cela passe par un mouvement de grève dans tous les secteurs et des manifestations massives ! Le 12 septembre, on lance la contre-attaque !

Tous en grève le 12 septembre
Manifestation à 14h à Paris

Pour en savoir plus :

Les commentaires sont fermés