Mardi 27 juin – 10h – Rassemblement de soutien à Simon, Militant du DAL, convoqué en “garde à vue”…

SIMON, militant de DAL Paris et environs est convoqué en “garde à vue”

Mardi 27 juin au commissariat, 27 Bd Bourdon 75004
M° Bastille ou Quai de la Rapée
Rassemblement de soutien sur place, à partir de 10h

Simon L. militant du DAL est convoqué pour une garde à vue, mardi prochain, pour avoir participé, avec 150 personnes et le DAL, à l’occupation pendant quelques heures du pavillon de l’arsenal, visant à dénoncer le refus de la ville de Paris de se mettre en conformité avec la loi Egalité et Citoyenneté, notamment en réservant 25%, de ses droits de réservation aux prioritaires DALO, mesure d’application immédiate.

Il est “mis en cause des faits présumés de violence volontaires en réunion”, lors de l’entrée dans le pavillon de l’arsenal, choisi car il accueil des expositions à la gloire de l’urbanisme de la municipalité.

Or toutes les personnes présentes peuvent le certifier : il n’y a pas eu de violences lors de la pénétration dans le pavillon de l’arsenal, comme des centaines de fois lors d’actions similaires avec le DAL.
Simon est un militant profondément non violent et tout ceux qui le connaissent l’attestent.

Droit Au Logement et ses militant-e-s ont connu de nombreuses tentatives de criminalisation, qui ont systématiquement échoué.

Dernières en date, les militants du DAL Bordeaux ont été relaxés après un long marathon judiciaire https://www.droitaulogement.org/2017/03/relaxedal33/ , et le promoteur espagnol qui réclamait 2,7 millions d’euros au DAL a perdu son procès https://www.droitaulogement.org/2017/05/verdictvalenciennes/

Cette nouvelle tentative de criminalisation confirme le climat répressif actuel.

Soyons nombreux pour accompagner Simon L. jusqu’à sa libération devant le commissariat mardi prochain, et exiger sa relaxe immédiat !!

Les commentaires sont fermés